•  
  •  
 

Abstract

En 1978, une Exposition Internationale pour la Palestine se tint à Beyrouth dans le but d’exposer les œuvres d’artistes internationaux solidaires du peuple palestinien, dans un quartier contrôlé par les Palestiniens et fréquenté par des militants libanais et arabes pro-Palestiniens. Lors de l’exposition, Nasser Soumi réalisa un sondage auprès du public palestino-libanais. A cette époque, son travail artistique ne correspondait pas à l’art révolutionnaire pratiqué par la majorité des artistes palestiniens. Sa préoccupation était la problématique existentielle de l’être humain—y compris celle des Palestiniens. Au-delà du public, il s’agissait donc à travers ce sondage de mieux se comprendre lui-même.

Share

COinS
 

To view the content in your browser, please download Adobe Reader or, alternately,
you may Download the file to your hard drive.

NOTE: The latest versions of Adobe Reader do not support viewing PDF files within Firefox on Mac OS and if you are using a modern (Intel) Mac, there is no official plugin for viewing PDF files within the browser window.