•  
  •  
 

Abstract

Dès 1830, la présence française à Alger apporta un changement notable dans paysage architectural de la ville. La construction de maisons européennes en constitue le trait le plus manifeste. Leurs premiers modèles sont élevés au sein même de la ville ottomane, principalement dans sa partie basse. Nous tentons dans cet article d’éclairer certains aspects de ce type d’habitat. Pour ce faire, nous nous appuierons sur les trois outils de travail nécessaires à l’étude de l’architecture mineure, à savoir le parcellaire, le gabarit et l’ordonnancement. Par ailleurs, on interrogera le débat sur la circulation internationale des modèles et leur relation au substrat ottoman.

 

To view the content in your browser, please download Adobe Reader or, alternately,
you may Download the file to your hard drive.

NOTE: The latest versions of Adobe Reader do not support viewing PDF files within Firefox on Mac OS and if you are using a modern (Intel) Mac, there is no official plugin for viewing PDF files within the browser window.